Berg International

  • Champion de la lutte anticoloniale du temps du Mandat britannique, Israël est pourtant réduit aujourd'hui par l'opinion publique à une puissance occupante suspectée d'infliger aux Palestiniens les mêmes souffrances que celles que le peuple juif a subies durant la Shoah.
    Comment en est-on arrivé à une telle aberration ? Il faut y voir l'aboutissement d'un processus de déni dont les étapes sont connues : la fameuse résolution de l'ONU en 1975 assimilant le sionisme " à une forme de discrimination raciale ", la première guerre du Liban en 1982, la première Intifada cinq ans plus tard... Certes, pour déplaisante qu'elle soit, la " réprobation d'Israël " n'aurait pas, en elle-même, de quoi menacer son existence sauf qu'elle ne constitue pas, loin s'en faut, l'unique sujet d'inquiétude.
    Israël, entité fragile au territoire exigu, est implanté dans une région instable, secouée par des Etats sur-armés et parcourue par les vents mauvais de l'intégrisme religieux. Les alliances dont dispose Israël sont lointaines et peu assurées tandis que le pays est agité de courants idéologiques et " ethniques " concurrents qui mettent à mal sa cohésion et, partant, sa capacité de résistance. Voilà donc un faisceau de facteurs qui hypothèquent son avenir.
    Alors, la disparition d'Israël est-elle encore évitable ? Ce livre tente de répondre à la question. Ce qui en fait le prix, c'est qu'il se présente comme la première étude scientifique, solidement documentée, d'une géopolitique que ses auteurs jugent au total peu propice à la survie de l'État hébreu. Examinant ce qu'il convient d'appeler la " question israélienne ", trop souvent occultée par l'actualité de la " question palestinienne ", tout aussi importante mais beaucoup plus fréquemment traitée, ils tentent de poser un regard objectif sur les tendances lourdes à l'oeuvre dans le monde, dans la région et au sein même de la société israélienne.
    Tout ce qu'on pressentait sur les dures réalités de la géopolitique d'Israël est ici documenté, mesuré, chiffré, contextualisé. Les Israéliens n'auraient-ils pas intérêt, au moins autant que les Palestiniens, à conclure une paix durable et à normaliser leurs relations avec l'ensemble de leurs voisins ? La haine, les humiliations, les revers diplomatiques accumulés depuis tant d'années laissent-ils encore entrevoir une issue pacifique ? Libre à chaque lecteur d'apprécier les faits comme il l'entend ; mais la liberté de jugement n'a de sens que si l'on sait de quoi on parle.

empty