Albin Michel

  • Tandis que la philosophie occidentale privilégie le sens de la vue, la tradition hébraïque, dit-on, valorise plutôt l'écoute : lorsque les hommes sont attentifs à l'appel de Dieu, ils doivent en effet renoncer à Le voir et à Le représenter. Pourtant, cette idée d'un partage des sens entre Athènes et Jérusalem, entre le regard et l'écoute, s'avère contestable. Prenant le contrepied de ce lieu commun, Catherine Chalier montre comment se dessine dans la Bible la nécessité de voir pour entendre et d'entendre pour voir - car seule la voix lovée au coeur du visible le rend perceptible dans sa pleine vérité.
    Une telle intrication entre le regard et l'écoute nous permet d'approcher la connivence profonde, dans la tradition hébraïque, entre le sensible et le spirituel. Éprouver cette relation au vif de sa chair, c'est s'éveiller à une vie des sens animée par la proximité de l'invisible Voix créatrice. Lorsque la déchirure entre les sens et l'esprit se trouve ainsi dépassée, l'homme est amené à découvrir l'unité cachée à l'oeuvre dans toute réalité, et à s'orienter vers cette Altérité indicible.

    Catherine Chalier, agrégée et docteur d'État en philosophie, a publié plusieurs ouvrages explorant les liens entre la tradition hébraïque et la philosophie contemporaine. Elle est l'auteur, chez Albin Michel, de Lévinas, l'utopie de l'humain (collection "Présences du judaïsme").

  • Un quart de siècle après mai 68, qui ébranla la tutelle oppressante des morales traditionnelles, notre rapport au corps a bien changé. Au corps "ludique" et "libéré" des années 70, au corps "battant" et fonctionnel des années 80, succède aujourd'hui un corps en quête de sens, oscillant entre la tentation du laisser-aller et celle du conformisme social.
    Mais le corps a bien d'autres choses à nous apprendre, et multiples sont les chemins qui s'offrent à nous pour accéder à son message. Ses diverses formes de participation au cosmos, les diverses voies qui mènent à sa dimension "intérieure", les divers modes d'approche de la sensibilité, des désirs, des émotions : tels furent les thèmes des XIXe Assises nationales du Yoga, tenues à Aix-les-Bains en 1995.
    Rassemblées et présentées par Ysé Tardan-Masquelier, les interventions de Maurice Abiven, d'Henri Bourgeois, Jean-Marc Kespi, Varenka et Olivier Marc, Jean Marchal, Louis Pettiti, François Roux, Jean-Pierre Schnetzler, Christiane Singer, Annick de Souzenelle, Alfred Tomatis et Francisco Varela nous accompagnent sur les chemins du corps, et nous conduisent jusqu'au grand point d'interrogation : pourquoi s'incarne-t-on ?

  • Le terme mantra a un sens bien précis : « instrument pour la méditation ». Ce mot sanskrit désigne une pratique courante dans l'hindouisme et le bouddhisme. Il s'agit d'une invocation répétitive capable d'instaurer le silence intérieur favorable à la contemplation. La pratique du mantra est un acte religieux qui a, très tôt, concerné le christianisme et, plus tard, l'islam de tradition soufie. Il est également possible de repérer de semblables pratiques d'origine chamanique dans les traditions amérindiennes.

    Maurice Cocagnac, dominicain, rappelle que dans le christianisme, l'Invocation du Nom de Jésus est ancienne et date de l'époque apostolique. La prière répétitive des chrétiens - litanies, rosaire et usage des psaumes à refrain - a toujours recherché un accès à la contemplation que l'on peut aussi nommer oraison ou méditation profonde. Ce livre révèle le tronc commun de la prière de diverses religions ; il précise aussi les différences qui permettent de se garder de toute confusion.

  • L'essence de la calligraphie consiste avant tout à respecter dans la lettre sa dimension invisible. Parce que la Bible et le Talmud furent longtemps la seule patrie du peuple juif, le calligraphe hébreu, comme en témoigne ici Frank Lalou, s'adonne à une véritable ascèse destinée à transcrire le texte sans la moindre coquille, et à en transmettre l'esprit dans toute sa pureté. Calligraphier, c'est d'abord entretenir une relation intime avec les vingt-deux lettres de l'alphabet hébreu, dont chacune à sa façon participe à la Création du monde et nous parle un langage symbolique.
    C'est aussi entrer dans une posture précise et dans une attitude intérieure de méditation, afin que le corps entier se fasse signe parmi les signes. C'est enfin maîtriser l'art de l'Illisible pour laisser transparaître, à travers le travail des formes, toute la beauté de l'Indicible.

    En nous invitant à partager son voyage au pays des lettres, Frank Lalou élargit son propos bien au-delà de sa propre culture. Il nous fait découvrir la calligraphie universelle, entre autres les traditions latine, arabe et chinoise, comme une véritable voie de l'Être.

  • Ancien ténor professionnels Serge Wilfart travaille depuis plusieurs décennies sur les dimensions thérapeutiques de la voix, ce qui l'a conduit, au-delà du plan psychosomatique, à explorer aussi les dimensions proprement spirituelles de notre rapport à la phonation. Il a rendu compte de sa méthode dans Le Chant de l'Etre.
    Fort des résultats concrets de son expérience, Serge Wilfart se consacre ici à l'étude du phénomène souffle-voix tel qu'il apparait dans les traditions religieuses et initiatiques. Révisitant quelques-uns des plus grands textes du judaïsme, du christianisme et de l'islam, son analyse cherche à montrer comment les trois religions monothéistes proposent une perception audiovisuelle de Dieu, de l'univers et de l'être humain. Approfondissant sa recherche, Serge Wilfart examine ensuite les traditions pythagoricienne et maçonnique. Construites sur des langages symboliques qui mettent en valeur l'idée de respiration cosmique, ces deux voies, à travers la musique et le chant, participent également de la transformation intérieure de l'homme.
    Enfin, dans une perspective universelle où se rejoindraient les chemins de l'Orient et de l'Occident, Serge Wilfart tente d'harmoniser les multiples enseignements de la "pneumophonie" en un même esprit du chant, un esprit où l'homme est relié au vivant et au sacré dans une unité retrouvée.

empty