• L'orthographe a retrouvé son prestige, comme en témoignent des divertissements à la mode, scrabble, mots croisés, jeux télévisés, championnats provinciaux, nationaux, mondiaux.
    Pour tous ceux qui veulent s'exercer de façon progressive et raisonnée, voici, avec des commentaires lexicaux et grammaticaux, 300 dictées très variées venues de la francophonie entière: sujets d'actualité tirés de la presse; extraits d'oeuvres littéraires d'hier et d'aujourd'hui; dictées grammaticales; textes ayant servi à divers concours ou examens; jeux de société. De quoi satisfaire tous ceux qui souhaitent améliorer leur compétence, par goût, par jeu ou par nécessité.
    Cette nouvelle édition tient compte des modifications introduites par l'Académie dans la 9e édition de son Dictionnaire et signale les rectifications proposées par le Conseil supérieur de la langue française et approuvées par l'Académie.

  • En 1936 paraissait la première édition du Bon Usage, conçu dans l'esprit de Vaugelas par un jeune professeur de français, Maurice Grevisse (1895-1980). Déjà largement reconnu dès les premières éditions, le Bon Usage allait, à la suite d'un retentissant article d'André Gide qui, en 1947, le recommandait aux lecteurs du "Littéraire" comme la meilleure grammaire française, connaître une diffusion fulgurante et qui ne cessera de s'étendre au rythme d'une édition nouvelle tous les quatre ans en moyenne.

    Depuis 1986, c'est André Goosse, gendre de Maurice Grevisse, professeur émérite de l'Université de Louvain, membre de l'Académie royale de langue et de littérature françaises et président du Conseil international de la langue française, qui, au fil des ans et des nouvelles éditions, assure la remise à jour et la pérennité du Bon Usage.

    Cette édition contient plus de 20 000 nouvelles citations, plus de 200 nouveaux auteurs cités et des milliers de citations actualisées ou modifiées. Elle comporte également de nouvelles remarques sur l'histoire de la langue, sur les français régionaux et sur les niveaux de langue (écrit/oral).

  • La grammaire de référence, qui suit l'évolution de la langue et propose des réponses nuancées aux questions que l'on peut se poser en français.

    LE BON USAGE, c'est la grammaire de l'usage à travers l'observation constante d'un français vivant. Témoignent de cette évolution les 40 000 citations de 2500 auteurs, issues d'oeuvres littéraires et de la presse écrite, que le lecteur peut découvrir au fil des pages.

    LE BON USAGE, c'est la grammaire de référence, qui apporte une réponse à toutes les difficultés que l'on peut rencontrer en français. Toute en nuances, jamais elle n'impose ; elle suggère, en donnant les différents usages suffisamment courants pour être pris en considération.

    LE BON USAGE, c'est la grammaire incontournable des utilisateurs les plus exigeants de la langue française : écrivains, correcteurs, traducteurs, journalistes, rédacteurs, professeurs de français...

    Nouveauté : un index des auteurs cités (en couleur dans le livre) invite à une promenade littéraire dans les pages du BON USAGE.

empty