Des Silves

  • Le Dictionnaire de la Chine... C'est par thèmes et à travers environ 160 articles classés alphabétiquement que la Chine d'aujourd'hui est ici présentée sous tous ses aspects. On y donne la définition des mots retenus, leur histoire et de très nombreuses informations encyclopédiques. Par ailleurs, tout dictionnaire repose sur une philosophie : la nôtre s'inspire de François Cheng. «Sa propre meilleure part s'épanouit d'autant au contact de la meilleure part de l'autre» (Dialogue, 2002) : incarner une rencontre radieuse et enrichissante avec ce pays immense qu'est la Chine, c'est la première ambition de ce Dictionnaire. La Chine des dictionnaires... «Une grande aptitude au travail manuel, un grand respect pour les anciens usages, des moeurs douces et tranquilles, un esprit persévérant, rusé et non belliqueux, tels sont les principaux traits du caractère chinois» lit-on dans l'Encyclopédie du XIXe s. (1872). Mais aussi, dans le Dictionnaire abrégé (1847) : «On peut reprocher aux Chinois d'être fort sales. [...] ils usent souvent leur chemise, qui est en soie, avant de la quitter.» Ou encore dans le Grand Dictionnaire universel du XIXe s. (1876) : «Il y a trois siècles l'Europe ne savait à peu près rien de la Chine. [...] Au moral, le Chinois est doux, poli, ami de la joie, [...] il est d'un intolérable orgueil national.» La France d'alors se montrait bien arrogante ! En puisant à foison dans nos dictionnaires d'hier, on offre ici force représentations d'hier, inédites et déconcertantes.

empty