Edilivre-aparis

  • Un ouvrage qui régalera les amateurs et les curieux : les champignons n'auront plus aucun secret pour eux !

  • Ce livre est un dictionnaire non exhaustif des amputations les plus courantes de noms communs et d'adjectifs de la langue française. L'auteur y déplore l'utilisation parfois abusive de certaines abréviations et plaide pour un langage qui reste musicalement agréable à entendre et à lire.

    Ce dictionnaire peut par ailleurs aider ceux qui, parce qu'ils sont depuis peu installés dans un pays de langue française, ne sont pas encore familiarisés avec toutes les « finesses » et variantes de cette langue, qu'elle soit écrite ou parlée.

    1 autre édition :

  • Ainsi que son titre voudrait bien le signifier (si on lui donnait la parole !), il sera question d'envisager toutes les occurrences (adages, définitions, dictons, expressions, faux amis, idiomes, proverbes, etc.) visant le pied de l'Homme.

  • Les mots toujours se bousculent, se cherchent. Mais qu'y a-t-il au-delà des mots ? Dans son jardin intérieur, l'esprit tourmenté s'interroge, se heurte aux illogismes, essaie de trouver une voie. De maux en mots, nous avançons, errons de temps à autre dans l'humaine condition qu'est la nôtre. Des pensées simples, pourtant profondes, frôlant parfois l'absurde, dévoilent ainsi la fragilité de l'être, ses grandes souffrances et ses espoirs. La poésie qui est liberté des mots ouvre des voies... À chacun de trouver la sienne.

  • Lapidaire : un terme générique pour désigner les quelques centaines d'aphorismes, digressions ou petits dialogues fantaisistes rassemblés ici pêle-mêle, sans souci de chronologie ni lien thématique. Voici un exercice de pur divertissement : celui d'un graphomane privilégiant la forme brève pour ses vertus ludothérapeutiques. A partir de thèmes vieux comme le monde, l'auteur croque, en quelques lignes, les choses insignifiantes, légères ou graves de l'existence au gré de ses états d'âmes. Un recueil décalé dont humour noir, second degré ou non-sens sont le fil conducteur. Un jeu de langage dont fait partie aussi la règle consistant à donner à chacun de ces instantanés un titre en forme de clin d'oeil. A ne pas prendre au pied de la lettre, mais à suivre à la lettre et en prenant son pied.

  • « Certains déplorent régulièrement la « baisse du niveau » des élèves, notamment dans la maîtrise de la lecture et de l'écriture, comme si l'institution scolaire - et toutes les autres - était autonome, comme si elle pouvait tenir devant les élèves un discours d'enseignement autre que celui que la collectivité lui demande de prononcer. C'est ce discours qui, fondamentalement, n'a pas changé entre hier et aujourd'hui. Il est peu à peu devenu inaudible pour la population scolaire, en particulier celle du premier cycle du second degré (collèges). Son contenu avait été défini pour un cycle global qui accueillait sur concours et directement au lycée (de la 6ème à la terminale) une petite minorité d'enfants pour lesquels l'apprentissage - notamment celui de la grammaire - ne posait pas de questions essentielles, dans la mesure où la très grande majorité d'entre eux y reconnaissait le langage et les références du milieu sociologique qui était le sien. D'un point de vue institutionnel, ce n'est plus le cas depuis 1975 ».

  • Amis lecteurs, Pour bien connaître le vocabulaire de la langue française, vous pouvez faire comme moi : vous procurer au fil des ans les meilleurs dictionnaires, parmi lesquels Larousse, Littré, Robert, Quillet, Bordas, La Châtre, Bescherelle, Dupiney de Vorepierre... Une démarche plutôt fastidieuse et une collection d'ouvrages vraiment encombrants... Ensuite, il vous faudra en extraire tous les mots rares qui font l'agrément de notre langue. Heureusement, j'ai effectué cette démarche depuis plus de quarante ans, et je vous en livre le résultat. En résumé, ce modeste ouvrage vous permettra d'enrichir votre vocabulaire en lisant une ou deux pages par soir. Vous verrez, c'est un excellent livre de chevet !

  • Cet ouvrage est un aide-mémoire des règles du français que l'élève pourra utiliser facilement lorsqu'il en aura besoin au cours de ses activités scolaires. Cet apprentissage du français est simple, clair et ludique. Il permettra aux enfants de maîtriser mais aussi d'apprécier les difficultés de la langue française.

  • Ce livre est un dictionnaire non exhaustif des amputations les plus courantes de noms communs et d'adjectifs de la langue française. L'auteur y déplore l'utilisation parfois abusive de certaines abréviations et plaide pour un langage qui reste musicalement agréable à entendre et à lire.

    Ce dictionnaire peut par ailleurs aider ceux qui, parce qu'ils sont depuis peu installés dans un pays de langue française, ne sont pas encore familiarisés avec toutes les « finesses » et variantes de cette langue, qu'elle soit écrite ou parlée.

  • La première édition de ce dictionnaire, publiée en 2014, a été ici revue et augmentée de près de 90 nouvelles entrées. L'auteur y rassemble les abréviations ou apocopes les plus répandues de noms communs et d'adjectifs de la langue française comme par exemple info, rediff, promo, sympa, etc. À côté de la définition de l'abréviation, l'auteur commente, parfois de façon critique ou ironique, l'usage souvent abusif de ces mots amputés qui défigurent notre si belle langue. Il donne par ailleurs des exemples actuels relevés dans la presse écrite ou entendus dans les médias audiovisuels.

empty