Hors Commerce

  • 4 500 mots pour caresser dans le sens du poil !



    Enfin un dictionnaire entièrement dédié aux mots qui font rougir de plaisir, à ceux que l'on souhaiterait entendre tous les jours et pourquoi pas, crier haut et fort à l'être aimé.
    L'auteur, Robert Gordienne, recense plus de quatre mille cinq cents mots et expressions qui nous prouvent que la flatterie est un art que la langue française a magnifié depuis des siècles pour en faire un sport national ! Vous y trouverez des éloges :

    Tendres, AMOUR n.m. du lat. amor. ? Fait l'éloge du sentiment et le compliment du transport, de l'élan vers l'autre. On demande à l'Ami : qu'est-ce qui fait naître l'amour ? Qu'est-ce qui le fait vivre ? Qu'est-ce qui le fait mourir ? et l'Ami répondit : l'amour naît des souvenirs, vit d'intelligence et meurt d'oubli. R. Lulle.

    TA BEAUTE SEULE EST TON SEUL ORNEMENT express. ? Issue d'un madrigal de Ronsard. Fait le compliment de l'amour. De quoi te sert mainte Agate gravée/ Maint beau Rubis, maint riche Diamant ? Ta beauté seule est ton seul ornement. Ronsard.

    AME DE MA VIE express. napoléonienne. ? Fait l'éloge et le compliment de la personne que l'on aime. Je n'ai pas pris une tasse de thé sans maudire la gloire et l'ambition qui me tienne éloignée de l'âme de ma vie. Bonaparte à Joséphine in Je vous aime.

    De circonstance, BOUQUET n.m. ? Signe matériel d'éloge et de compliment. Fait la flatterie des sens (arôme) surtout lorsqu'il est garni. Peut être offert à un sportif vainqueur comme à une dame. Peut être également un signe d'hommage mortuaire.

    CAJOLERIE n.f. ? Fait la flatterie dans des intérêts bien particuliers et parfois illicites.

    HAUTESSE n.f. Vx. ? Fait le compliment du sultan des Turcs, si jamais vous le rencontrez. Mais en louant ainsi votre royale hautesse,/Je craindrais d'offenser sa grande humilité. J. Du Bellay.

    DIFFA n.f. ? Fait le compliment de l'hôte dans les pays d'Afrique du Nord avec festin et réjouissances.

    Souvent drôles, YACHT n.m. du néerl. jacht. ? Fait la flatterie du fortuné.

    NE PAS CHANGER express. ? Fait l'éloge de l'immobilisme et de l'entêtement. ? Fait également la flatterie de l'homme mûr et du vieillard. Non, zé n'ai pas chanzéééééééééé. scie de Julio Iglesias.

    DORER LA PILLULE (SE) express. pr. ? Fait l'éloge et le compliment du farniente. N.B. : Cette expression est détestée par le MEDEF, qu'on emmerde ici.

    A PISSER DANS SA CULOTTE express. grossière. ? Fait le compliment de la joie et de la drôlerie. ANT. : à chier.

    CHE (le) n.pr. Allusion à Ernesto Guevara, dit le " Che " (1928 - 1967). ? Fait le compliment du révolutionnaire humaniste et de l'idéaliste socialiste non encore perverti par l'appétit et la brioche.

    STARLETTE n.f. La fille de la star. ? Fait l'éloge de la croupe, des nichons et du cul d'une jeune femme passablement délurée et vulgaire ayant la prétention de " faire du cinéma ".

    CASH n.m. Terme de l'Erostrate américain, grand menteur devant l'Eternel avec son bouffon international Powell. Cash down. ? Fait l'éloge de la liquidité.

    FLUIDE adj. Du lat. fluidus. ? Fait l'éloge de la circulation sur le périphérique et sur l'autoroute. Sa mémoire (...) un cher fantôme dont la forme ondulante et fluide baigne, hydre voluptueuse, de la caresse de ses tentacules. A. Jarry parfois coquines, CHARMES n.m. pl. ? Désigne un ensemble d'attraits propres à séduire et auxquels il est difficile - pour nous, pauvres pécheurs - de résister. La croupe, les seins VIRIL, ILE adj. Du lat. virilis. ? Fait l'éloge de l'amant, le compliment du membre et la flatterie du mari et de l'âme. Mon chéri, ce que tu es viril ! Nine.

    TRESORS JUMEAUX express. ? Fait l'éloge et le compliment des seins. Mais l'opulent contour de l'épaule ivoire, /La courbe des trésors jumeaux de la poitrine, /Font contraste à ce frêle aspect aérien. Ch. Cros.

    LEVRETTE n.f. ? Fait le compliment d'un retournement de situation.

    . et toujours prêtes à être utilisées et réutilisées.

    L'auteur fouille la langue française et ses fleurons pour nous révéler un français aux mille nuances, habile à manier le compliment comme la flatterie ou l'éloge, avec une verve sans égal invitant à la jouissance des formes et des usages. Le français ne fut-il pas pour cela la langue des diplomates durant des siècles ?
    Comme il est doux, ainsi, de se faire prendre, caresser ou châtier, par les mots qui mettent tout leur art à s'ordonner pour le plaisir d'adresser ici un compliment ou un éloge, là une flatterie.
    Eloge ou compliment, félicitation ou flatterie, courbette ou flagornerie, à travers son voyage dans l'intime du français, l'auteur offre un nuancier riche, et délectable qui révèle la couleur de nos expressions.

    Une fois encore, comme pour le Dictionnaire des mots qu'on dit gros, j'ai voulu revisiter la langue, relire voire interpréter à nouveau le sens et j'ai ouvert ma bibliothèque. J'ai convié mes auteurs préférés à ce festin des cinq sens où les mots sont mes invités, j'ai voulu un dictionnaire militant avec mes partis-pris et mon propre sens sur ce qui paraît justement digne d'éloge ou de compliments. à chacun désormais d'en faire bon usage et de jouir de quelques compliments.
    Robert Gordienne Ce livre est un hymne à la douceur de vivre et plaira à tous ceux qui sont à l'affût du bon mot et aux timides en panne d'inspiration.

    Un livre à offrir à ceux qu'on aime... quand on n'a pas les mots pour le dire !

empty