Mediaspaul

  • Roman Ossipovitch Jakobson, le célèbre linguiste inventeur des six fonctions du langage humain, ayant entendu parler de manuscrits latins (XII-XIII siècles), d'écrivains appelés modistae, du nom de leurs nombreux traités De modi significandi seu de Grammatica speculativa, eut le légitime soupçon que ces traités constituaient une linguistique ante litteram où on aurait pu trouver l'écho de ces fonctions. Il demanda à son ami Roland Barthes de charger un doctorant connaissant le latin de traduire ces traités et d'en rédiger une thèse.
    C'est ainsi que l'auteur de ce livre, pendant de longues années, fit une recherche minutieuse de ces traités dans les bibliothèques universitaires.
    La recherche aboutit à un instrument de travail, sous forme de dictionnaire, où l'on retrouve trois couches de mots, distincts :
    1. Des notions opératoires, communes à d'autres disciplines de l'époque.
    2. Les notions méthodologiques (signes, signification, etc) répondant notamment à ce qu'on appelait proprement Trivium. (Grammaire, Logique, Rhétorique).
    3. Les notions techniques propres à la Grammaire spéculative.
    L'ensemble de ces « citations » constitue une oeuvre tout à fait originale, pouvant contribuer à une sémiologie du Moyen-Âge, au sens que Roland Barthes donnait au discours sur le signe linguistique, le distinguant de la sémiotique (Peirce) qui s'occupe des systèmes des signes en général.

empty