Que Sais-je ?

  • Fondée en 1941 par Paul Angoulvent, traduite en 40 langues, diffusée pour les éditions françaises à plus de 160 millions d'exemplaires, la collection " Que sais-je ? ", est aujourd'hui l'une des plus grandes bases de données internationales construite, pour le grand public, par des spécialistes.
    La politique d'auteurs, la régularité des rééditions, l'ouverture aux nouvelles disciplines et aux nouveaux savoirs, l'universailité des sujets traités et le pluralisme des approches constituent un réseau d'informations et de connaissance bien adapté aux exigences de la culture contemporaine.

  • Le mythe est un outil puissant : là où la raison réclame du temps, de l'attention, une éducation, voire une méthode, le mythe ne demande rien ou presque.
    Il touche à l'imagination, joue sur la sensibilité, transmet avec simplicité et efficacité. Il est le vecteur idéal pour la passation de ce que l'on juge universel. Il est aussi une arme redoutable aux mains des démagogues. Le mythe de façon ambivalente structure ainsi notre culture. De Sisyphe à Jeanne d'Arc, en passant par le « voile d'ignorance » de Rawls ou bien encore la Joconde, Batman ou le Père Noël, 100 mythes d'hier et d'aujourd'hui sont analysés, auscultés pour ce qu'ils nous révèlent ou ce qu'ils nous dissimulent.

  • 1 autre édition :

  • Fondée en 1941 par Paul Angoulvent, traduite en 40 langues, diffusée pour les éditions françaises à plus de 160 millions d'exemplaires, la collection " Que sais-je ? ", est aujourd'hui l'une des plus grandes bases de données internationales construite, pour le grand public, par des spécialistes.
    La politique d'auteurs, la régularité des rééditions, l'ouverture aux nouvelles disciplines et aux nouveaux savoirs, l'universailité des sujets traités et le pluralisme des approches constituent un réseau d'informations et de connaissance bien adapté aux exigences de la culture contemporaine.

  • Tous les musées de l Etat ou des collectivités locales, des beaux-arts ou des techniques sont présentés par l auteur, ancien directeur des Musées de France, ainsi que l organisation administrative, les types de collection, sans oublier une analyse portant sur l animation des musées et leur avenir en France. Cet ouvrage présente ainsi le fonctionnement de plus en plus professionnel des musées de France.
    L ouvrage de Jacques Sallois s attache à décrire l originalité d une institution qui n est certes pas moderne mais qui a connu dans les récentes décennies une dynamique dont on ne saurait négliger la complexité. Loin de se borner à une description du fonctionnement interne de cette institution et de l évolution de la pratique publique, cet ouvrage allie des questions d ordre administratif et juridique le point d ancrage de cette réflexion étant en effet la promulgation de la loi de janvier 2002 qui définit l appellation « musées de France » à des problématiques culturelles et sociologiques plus générales. Afin de mieux rendre compte de la diversité contenue sous le terme de « musée », cet ouvrage réalise une typologie concernant non seulement la nature des musées selon leur statut, mais aussi leur fonctionnement propre, que J. Sallois intitule 'la vie des musées'. Il s interroge sur les collections, les publics et leur fréquentation, les métiers du musée et également sur l ensemble architectural qu ils composent. En outre, évitant l écueil de la centralisation culturelle parisienne face au 'désert français', l auteur s emploie tout particulièrement à élargir son étude hors des lieux et de l effervescence culturelle de la capitale.Eminent spécialiste de la question en sa qualité de directeur des Musées de France entre 1990 et 1994 et de président du conseil d administration de l Institut national d histoire de l art, il s adresse à tous les lecteurs désireux d ordonner leur perception sans doute éparse de la question, de renseigner leur propre pratique et leur place dans cette chaîne juridico-culturelle et d aviver leur soif de fréquentation... Un essai de typologie détaillé et pluridisciplinaire.

  • La culture générale ne serait-elle pas aussi générale qu'il y paraît ? Choisir 100 mots pourrait sembler une gageure. Et pourtant : la plupart d'entre eux s'imposent quasi naturellement par l'observation de l'époque (via la presse en particulier) et l'examen des sujets récurrents de concours. Tous ces mots ont en commun d'avoir une histoire, de s'être nourrir des tensions qui traversent et structurent l'histoire des idées. D'« amitié » à « terrorisme », de « vulgarité » à « précaution », cet ouvrage propose 100 mises au point sur les questions de notre temps. Il constitue un outil précieux pour l'épreuve de culture générale présente à de nombreux concours. En analysant quelques notions et termes essentiels, ce livre propose un regard pertinent sur notre époque.

  • Tous les musées de l Etat ou des collectivités locales, des beaux-arts ou des techniques sont présentés par l auteur, ancien directeur des Musées de France, ainsi que l organisation administrative, les types de collection, sans oublier une analyse portant sur l animation des musées et leur avenir en France. Cet ouvrage présente ainsi le fonctionnement de plus en plus professionnel des musées de France.
    L ouvrage de Jacques Sallois s attache à décrire l originalité d une institution qui n est certes pas moderne mais qui a connu dans les récentes décennies une dynamique dont on ne saurait négliger la complexité. Loin de se borner à une description du fonctionnement interne de cette institution et de l évolution de la pratique publique, cet ouvrage allie des questions d ordre administratif et juridique le point d ancrage de cette réflexion étant en effet la promulgation de la loi de janvier 2002 qui définit l appellation « musées de France » à des problématiques culturelles et sociologiques plus générales. Afin de mieux rendre compte de la diversité contenue sous le terme de « musée », cet ouvrage réalise une typologie concernant non seulement la nature des musées selon leur statut, mais aussi leur fonctionnement propre, que J. Sallois intitule 'la vie des musées'. Il s interroge sur les collections, les publics et leur fréquentation, les métiers du musée et également sur l ensemble architectural qu ils composent. En outre, évitant l écueil de la centralisation culturelle parisienne face au 'désert français', l auteur s emploie tout particulièrement à élargir son étude hors des lieux et de l effervescence culturelle de la capitale.Eminent spécialiste de la question en sa qualité de directeur des Musées de France entre 1990 et 1994 et de président du conseil d administration de l Institut national d histoire de l art, il s adresse à tous les lecteurs désireux d ordonner leur perception sans doute éparse de la question, de renseigner leur propre pratique et leur place dans cette chaîne juridico-culturelle et d aviver leur soif de fréquentation... Un essai de typologie détaillé et pluridisciplinaire.

empty