Elegance des veuves (l')

Elegance des veuves (l')

À propos

" car les épouses étaient toutes accaparées par cette tâche : procréer.
Et dieu qui les guidait, à qui chaque soir elles offraient leur journée, ce dieu-là se chargeait de bénir leur couche, et de pardonner aux époux la douceur des caresses en soufflant autour d'eux des petits enfants. ainsi les couples étaient féconds, comme si la terre avait été si belle qu'il fallait enfanter des êtres capables de s'en émerveiller. ou si cruelle qu'il fallait apprendre à compter, parmi ceux qui naissaient, lesquels survivraient.
(. ) le sang et la chair, qui n'ont jamais le temps qu'ils souhaiteraient, ont une éternité devant eux. ".

Rayons : Littérature générale > Littérature générale

  • EAN

    9782742704835

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    10 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Alice Ferney

D'Alice Ferney, qui enseigne les sciences économiques à Paris, Actes Sud a publié : Le Ventre de la fée (1993), L'Elégance des veuves (1995 ; Babel n° 280), Grâce et dénuement (1997, Prix Culture et bibliothèques pour tous ; Babel n° 439), La Conversation amoureuse (2000 ; Babel n° 567), Dans la guerre (2003 ; Babel n° 714), Les Autres (2006 ; Babel n° 857), Paradis conjugal (Babel n° 990), Passé sous silence (2010).

empty